Home Actualité Qui sommes-nous? Descriptions des maladies Accueil dans la clinique Thérapie Situation Liens Impressum Contact



Unbenanntes Dokument

Tinnitus (acouphène)


Tinnitus vient du mot latin „tinnire“, qui signifie „sonner“. C’est le terme utilisé pour désigner toutes sortes de bourdonnement d’oreilles. Les bruits sont décrits différemment: bourdonnement, sifflement, bruit sourd. Les bruits peuvent être de basse, de moyenne ou de haute fréquence ou peuvent également être combinés. Le compositeur tchèque Bedrich Smetana avait décrit son tinnitus comme accord de septième en bémol majeur.
Le tinnitus est une perception acoustique sans source sonore externe. On distingue le tinnitus objectif – la source du bruit (p.ex. le sang qui coule lors d’une anomalie des vaisseaux) est à l’intérieur du corps du tinnitus subjectif – seule la personne concernée peut entendre les bruits car il n’y a pas de source de son.
Le tinnitus est classifié selon sa durée en aigu (jusqu’à 3 mois), subaigu (> 3 à 12 mois) et chronique (> 12 mois).
Son degré de gravité est évalué par le questionnaire Tinnitus de Göbel et Hiller. Les résultats sont classifiés en léger (0 – 30 points), moyen (31 – 46 points), sévère (47 – 59 points) et très sévère (60 – 84 points). A partir d’une intensité moyenne, une psychothérapie serait nécessaire. En cas d’intensité sévère ou très sévère, une thérapie hospitalière dans une clinique Tinnitus serait appropriée.
L’intensité du tinnitus se situe en général entre 5 et 15 décibels au-dessus du seuil d’audition de la personne concernée. Des facteurs aggravants peuvent augmenter la perception du tinnitus. En font partie: le stress négatif, la fatigue, le bruit, des problèmes de dos ou des problèmes de l'articulation de la mâchoire.
Tout tinnitus qui ne disparaît pas de lui-même à court terme nécessite une auscultation médicale approfondie. Dans la plupart des cas, une lésion de l’oreille interne en est la cause. Le tinnitus peut être déclenché sur une longue période, ou brusquement à cause d'un bruit, d'une chute d'audition, d’une maladie, d’un virus ou d'un Morbus Ménière. Le déclenchement d'’un tinnitus est souvent le stress. Tinnitus est rarement le symptôme d'un dérangement organique de la centrale auditive. Des problèmes de la colonne cervicale, dans la région des dents ou des mâchoires, ou des maladies internes comme hypertonie, diabetes mellitus ou encore une perturbation du métabolisme des graisses peuvent être des déclencheurs. Toute cause rare et sévère doit être exclue. Pour les personnes concernées, il est important de savoir que le tinnitus n’est pas le signe d’une maladie grave.
Un tinnitus aigu peut régresser de lui-même. Si une thérapie – qui contient généralement de la cortisone et des médicaments activant la circulation sanguine comme lors d’une chute d’audition – est entreprise dès l'apparition des symptômes, les chances de guérison augmentent de 20%.
S’il s’agit d’un tinnitus chronique, une guérison durable, dans le sens d’un arrêt n’est jusqu’à présent pas possible dans la plupart des cas - ni par des médicaments, ni par un traitement alternatif, comme par exemple l’acuponcture. L'alternative à une régression du tinnitus est de le surmonter par une psychothérapie ou audiothérapie, et malgré son Tinnitus de reprendre plaisir à la vie.

Ouvrages:
Gerhard Göbel: Tinnitus und Hyperakusis. Hogrefe (2003)
Bernhard Kellerhals, Regula Zogg: Tinnitus-Hilfe. Karger (2004)
Helmut Schaaf, Hedwig Holtmann: Psychotherapie bei Tinnitus. Schattauer (2002)

     
     
     
Langue :
Allemand | Romanche
Italien | Français